Que couvre votre assurance habitation ?

26 août 2019
Vous désirez souscrire une assurance habitation, mais vous ignorez laquelle choisir et ce qu’elle couvrira ? Voici un petit guide pour vous aider à y voir plus clair.

Choisir son assurance habitation

La procédure

Feu, vol, dégât d’eau, météo extrême... les raisons de souscrire une assurance habitation sont nombreuses. Heureusement, la procédure est simple : il vous suffit de contacter votre courtier qui veillera à vous proposer la meilleure couverture, selon votre situation et vos besoins. En effet, celle-ci différera si vous êtes propriétaire, locataire ou copropriétaire.

Vous êtes propriétaire

Si vous êtes propriétaire occupant, votre assurance habitation couvre les résidences que vous occupez en partie ou totalement. Ainsi, votre maison, vos dépendances (ex. : votre cabanon) et vos biens meubles sont assurés. Également, votre assurance habitation comporte une garantie dite de « responsabilité civile personnelle », soit une couverture pour les dommages causés involontairement à autrui, qu’ils soient causés ou pas sur votre propriété. Cette assurance couvre aussi les frais de subsistance supplémentaires : si votre maison devient inhabitable en raison d’un sinistre majeur, vous serez logé et nourri temporairement aux frais de votre assureur.

Vous êtes locataire ou copropriétaire

Si vous êtes locataire, votre assurance habitation est similaire à celle du propriétaire, sauf pour les structures relevant de ce dernier (par exemple, la toiture du bâtiment). Et si vous êtes copropriétaire, votre assurance habitation couvre votre unité exclusive, tandis que les autres unités, les lieux communs et l’ensemble du bâtiment seront couverts par l’assurance du syndicat de copropriété.

Assurance habitation

Nouvelle maison?

Ayez la meilleure protection pour votre nouvelle demeure.

Que couvre votre assurance habitation ?

Les risques couverts

Une assurance habitation de base couvre généralement les dommages causés par le feu ou des événements climatiques (tornades, grêle), les pertes liées à un vol (ou tentative de vol) et les dégâts d’eau comme le débordement d’une baignoire ou les fuites d’un lave-vaisselle. Cela dit, certains dommages ne sont couverts que si vous souscrivez un contrat de type « tous risques », l’autre contrat étant de type « risques spécifiés ». Il existe en outre des limitations en ce qui concerne le remboursement de certains biens, notamment les animaux, les vélos, les vins et spiritueux, les bijoux, les supports audio et vidéo ainsi que les œuvres d’art. La couverture de ces biens est habituellement limitée à une somme maximale se situant entre 1 000 $ et 2 000 $, bien que vous puissiez recevoir jusqu’à 5 000 $ pour les vins et spiritueux, et jusqu’à 10 000 $ pour les œuvres d’art. Bien sûr, libre à vous de demander un montant d’assurance plus élevé. Après tout, quand on aime, on ne compte pas !

Les risques couverts avec avenants

Toutefois, bien qu’une assurance habitation de base couvre de nombreux dommages, certaines protections supplémentaires (appelées avenants) sont souvent nécessaires. Les avenants les plus courants concernent les refoulements d’égouts, les infiltrations d’eau, la piscine et le spa.

Les risques non couverts

Hélas, certains risques ne sont pas couverts. Les inondations, les tremblements de terre et les refoulements d’égout sont de bons exemples.

Si vous habitez une zone inondable, vous vous devez d’ajouter une protection supplémentaire à votre contrat. Les dégâts provoqués par les inondations ne sont pas automatiquement couverts dans votre contrat de base. Même chose pour les dommages causés par les séismes ; ils ne sont pas couverts par l’assurance habitation de base, vous devez y ajouter un avenant, soit une protection supplémentaire.

N’hésitez pas à poser vos questions concernant les risques non couverts à votre courtier, vous y verrez plus clair.

Faites l’inventaire de vos biens !

Vous l’aurez compris, pour obtenir la meilleure assurance habitation qui soit, c’est-à-dire celle qui correspond réellement à vos besoins, vous devez faire l’inventaire de vos biens. Alors, n’oubliez rien ! Faites non seulement l’inventaire de vos biens, mais aussi celui de votre conjoint(e) de fait et de toutes les personnes à votre charge : votre contrat d’assurance habitation les couvre. Un tel exercice demande du temps, certes, mais il peut rapporter beaucoup au moment de la réclamation ! Qui plus est, n’oubliez pas de faire l’inventaire des biens que vous avez entreposés, que ce soit pour déménager, partir vivre à l’étranger ou pour faire des rénovations, car vous êtes couvert pour ces biens selon votre contrat d’assurance, la durée et le lieu d’entreposage, le type de biens et les sinistres éventuels.

Ainsi, que vous ayez récemment acheté la maison de vos rêves, terminé les rénovations à votre condo ou acquis ce fameux bateau qui vous permettra de prendre le large, vous munir d’une bonne assurance habitation est primordial. Contactez un de nos courtiers dès aujourd’hui!